Rencontre avec Jacky Le Faucheur : sa vision alchimique du marketing

Rencontre avec Jacky Le Faucheur : sa vision alchimique du marketing

Quand je suis arrivée en Bretagne, la première personne que j’ai rencontrée parmi les entrepreneurs que je suivais sur les réseaux (grâce à mon amie Céline Boura), était Jacky Le Faucheur.  Suivant ses publications toujours très vibrantes et profondes, mais aussi intriguée par son parcours de designer et son travail de guidance au coeur des mégalithes du Morbihan, j’étais curieuse d’en savoir plus et de participer à l’un de ses ateliers chamaniques. En quelques minutes autour d’un café sur le petit port de St Goustan, Jacky comprenait mon parcours, ma sensibilité, la façon dont je travaillais avec mes clients, et mettait le doigt précisément sur ce qui pouvait encore me freiner et m’entraver dans la pleine réussite de mon activité professionnelle, malgré une forte croissance à ce moment là. Après une séance de guidance en novembre 2018 sur le site du Géant du Manio de Carnac, je prenais la décision début janvier de mettre fin à une partie de mon activité qui ne me mettait plus en joie malgré mon expertise et la forte demande de mes clients, pour enrichir et développer celle qui me tenait le plus à coeur et qui nourrissait ma zone de génie : la création artistique.

Quelques mois plus tard, à son tour il me demandait de créer son nouvel univers digital et vibratoire, où il pourrait offrir à ses lecteurs ses pensées quotidiennes… un site que j’ai eu le grand plaisir de produire sous sa direction artistique, tout en fluidité, authenticité et sobriété.

A découvrir ici : www.jackylefaucheur.com.

 

Aujourd’hui, j’ai donc la joie de l’inviter sur mon blog, et pour la première fois dans cette rubrique qui était féminine jusqu’à présent, d’accueillir un homme entrepreneur ! On y parle de chamanisme, de marketing, d’authenticité, d’énergies vibratoires… en espérant que vous y trouverez des clés pour votre propre cheminement.  Voici l’interview de Jacky !

Peux-tu te présenter et nous dire qui tu es / fais ?

JE FAIS… Artisan de lumière, explorateur de la conscience, designer, conseil en marketing et communication, enseignant en architecture commerciale, auteur …

JE SUIS… (Tout mot posé à la suite est réducteur).

 

On rencontre de plus en plus de chamans en entreprise et dans l’univers de l’entrepreneuriat, des chamans « urbains », qu’est-ce que cela veut dire, et comment te positionnes-tu par rapport à cela ?

Le terme générique de chaman fait référence de manière archétype à la personne au sein d’une tribu, offrant un service d’intercesseur entre les êtres et le monde des esprits. Par ses dons de forte réceptivité et par une transmission initiatique d’enseignements en lien avec la nature, son rôle est multiple : soigner, éveiller, guider. Le chaman est le médium entre le visible et l’invisible. Dans le domaine professionnel, ce terme permet de véhiculer une prestation et une posture animée par une dimension spirituelle. En ce qui me concerne, je n’utilise pas abusivement le terme de Chaman pour me définir. Dans son exploitation marketing, pour être compris d’un large public, il diffuse une dimension de l’ordre de la tendance, forcément passagère. Il peut également renvoyer à une certaine forme d’imaginaire archaïque, emprunte de recherche de pureté originelle ou de nostalgie passéiste.

C’est un vocable de surface qui traduit, selon moi, une dynamique bien plus puissante, en émergence au sein des entreprises et de nos sociétés : l’affirmation significative des valeurs féminines.

J’entends par là, la diffusion des valeurs de bienveillance, d’écoute de soi, de collaboration, d’empathie, d’intuition, de partage, d’estime de soi,l’ÊTRE est au cœur des préoccupations, et non plus seulement l’AVOIR.

 

Comment rencontres-tu tes clients, qui sont-ils et que viennent-ils chercher auprès de toi ?

Je suis totalement hors radars. Régulièrement, je vibre la « qualité relationnelle » que je veux nourrir avec les êtres. Ainsi, c’est uniquement la magie des rencontres qui opère. Sans aucune stratégie, je ne provoque rien. C’est devenu au fil du temps, simple et fluide : soit les personnes se sentent attirées de manière inexpliquée et magnétique vers ma pratique, soit elles sont en quête de sacré dans leur vie (personnelle et professionnelle). Ce qui fait le lieu commun entre mes partenaires (clients), c’est leur intention profonde de franchir un palier significatif dans leur expérience de vie.

Parfois le premier déclencheur d’une collaboration sera le désir d’abondance et de reconnaissance de leur entreprise. Et peu à peu, je mets en conscience vers mes clients, la nature réelle de notre rencontre, c’est-à-dire : quel est l’enjeu spirituel qui justifie le simple fait de se rencontrer ? Au cœur de chaque rencontre se situe l’être en quête de sens et de transcendance, au travers de son activité ou de sa vie relationnelle.

Ainsi, j’identifie le cœur de la problématique inconsciente dans une expérience de vie. En second lieu, nous pouvons explorer la manière d’éveiller et réaliser des sauts de plan de conscience. Pour enfin, à l’aide du marketing, de la stratégie de communication ou du design, trouver des voies d’innovation et d’incarnation dans un projet d’entreprise.

 

Comment peut-on relier les valeurs de la spiritualité et du monde des affaires, de l’authenticité et du marketing ? Ne sont-elles pas opposées ?

La spiritualité est un chemin progressif vers l’unité. C’est-à-dire un état de conscience sans séparations. Tout est en lié et uni. Elle intègre tout. Elle intègre l’entreprise.

Depuis des générations, notre société a été dominée de manière déséquilibrée par les valeurs masculines. La référence ultime de vie était l’AVOIR, à travers le pouvoir, la réussite, la performance, l’apparence, la force, la domination abusive et la non redistribution équitable des richesses. Être en haut de la pyramide, réussir, posséder avaient du sens, dans notre désir de sécurité, parce que nous avions peur de notre vie de mortel. Nous avions oublié notre dimension spirituelle, notre essence d’être avec ses qualités de transcendance au-delà de la vie.

Nous sommes venus dans cette expérience de vie pour collectivement participer au ré-équilibrage de la balance, entre le féminin sacré et le masculin sacré. Les valeurs féminines se diffusent peu à peu dans notre société. Nous passons graduellement dans un nouveau paradigme, de l’AVOIR vers l’ÊTRE.

En favorisant sans consensus l’écoute de soi, en acceptant sa singularité, lorsque nous opérons une transformation intérieure de l’être, centrée sur l’AMOUR. Devenus adultes et responsables, nous ne pouvons plus FAIRE comme avant. Ainsi, dans une dynamique entrepreneuriale, nous employons les outils du marketing avec authenticité, avec bienveillance, avec sagesse.

 

Quels sont les bénéfices pour un entrepreneur de développer son éveil / sa spiritualité ?

La notion de bénéfice est empruntée au plan de conscience de l’avoir. Dans une voie spirituelle, le travail sur soi s’oriente vers une alchimie de l’être. Il n’y a pas de bénéfice mais plutôt un passage vers un autre état de conscience alimenté de Paix, de Joie et d’Amour. Sur cette voie périlleuse et délicate, l’entreprise est uniquement un outil, un miroir, et en aucun cas une finalité. C’est un terrain d’expérience dans notre incarnation de vie. Cependant, il nous offre un formidable reflet sur la qualité des rapports humains que nous entretenons les uns envers les autres. Il s’agit toujours d’une qualité d’échange et d’amour entre les êtres. L’entreprise est un médium. La spiritualité nous amène à prendre conscience que le centre de gravité est uniquement dans les notions d’affirmation de Soi, de service singulier et de partage universel.

Le monde des entreprises, nourri de spiritualité, est le terreau pour nous permettre de repenser le vivre ensemble. C’est un lieu d’expérimentation fantastique, qui se réinvente continuellement. Nous sommes au carrefour d’un nouveau plan de conscience qui favorise la liberté individuelle, le pouvoir personnel, le collectif circulaire, les éco-systèmes et le respect de la différence.

 

Un adage, ou un conseil à transmettre à celles et ceux qui sont sur le chemin en quête de sens ?

LE CORPS, une quête QUI PARLE A VOS SENS : Ecouter ses sens physiques et subtils, ce qui vous fait vibrer.

L’ESPRIT, une quête dans LE BON SENS : Être soi de manière absolue, sans concession. Se faire confiance dans la direction que vous voulez emprunter, pour trouver votre chemin à votre manière.

L’ÂME, une quête QUI FAIT SENS : il y en a 7 milliards de possibilités, seule compte votre décision, selon vos valeurs.

 

Tu es un hypersensible, comment te sers-tu de ces énergies positives ou négatives et de tes ressentis dans ton business ou dans ta vie personnelle ?

Ma conscience habite l’intégralité de mon corps, de mes 7 corps, devrais-je dire. Tel un instrument hypersensible, il est devenu une source d’informations et de nouvelles perceptions qui se développent et évoluent : flashs, prémonitions, visions conceptuelles, ressentis dans le corps, inspirations, etc… Je ne maîtrise rien, j’accueille ces informations et elles viennent s’additionner à mon expertise de design et de marketing. C’est un langage de l’invisible que j’apprivoise au quotidien. J’assume cette hypersensibilité et partage mes ressentis avec des partenaires de vie (clients, amis, relations diverses), de plus en plus éveillés. C’est être à la fois dans l’ether (air des anges) et bien ancré sur terre. J’ai défini cette approche personnelle sous une vision alchimique du marketing.

 

Qu’as-tu envie d’apporter au monde, et que souhaiterais-tu qu’il t’apporte ?

Je ne veux plus changer le monde. Nous ne vivons pas dans un monde consensuel. Il y a autant de mondes que d’individus. Si je change mon regard sur la vie, si je me change intérieurement, je modifie MON monde dans la matrice. Le monde m’apporte énormément, il est une exceptionnelle école de vie, qui me permet de conscientiser mes leçons de vie, mon unique bagage de transcendance. Ici ce n’est pas la couveuse (le monde) qui est importante, c’est l’évolution des consciences.

 

 

En savoir plus sur Jacky Le Faucheur

 

Son site internet : www.jackylefaucheur.com

Sa page Facebook : Jacky Le Faucheur

Son livre : L’invisible Alchimie Intérieure

Documentaire INREES.TV (pour les abonnés) : Les dons en action

 

Entrepreneure pionnière, artiste digitale et engagée, j'ai à coeur de sublimer et révéler les talents sur la toile digitale, tel un peintre esquisse un portrait. Avec authenticité, élégance, coeur et passion, je re-transcris l’univers et la personnalité de mes client.e.s dans des créations digitales inspirées et incarnées, afin d’élever leur business vers plus d'excellence et de sens. Ce qui m'anime ? Créer des expériences uniques pour ajouter de l’émotion et de l’humain aux évènements en ligne. Peindre le futur dans le présent.

Quelques mots à partager ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vel, facilisis Curabitur venenatis, tempus ut commodo Phasellus vulputate,