Widget Image

Bienvenue dans mon univers !

Découvrez mon nouveau guide: 
5 étapes pour créer un site web qui vous ressemble

Invalid email address
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez de recevoir les actualités, conseils et articles de Digitale Attractive dont le guide conseil ! Vous pouvez à tout moment vous désinscrire à travers le lien figurant dans nos emails.
Rejoignez-moi sur les réseaux

Bienvenue sur le blog

Bienvenue dans votre cerveau ! Les neurotransmetteurs créateurs de bien-être

Aujourd’hui on va faire un peu de biochimie ! On pourrait se demander pourquoi aborder ce sujet sur un blog ayant pour thème le bonheur et le bien-être des entrepreneures, eh bien justement… Il y a  des mécanismes physiques indispensables à maîtriser pour comprendre comment le corps fonctionne et pourquoi parfois, malgré toute notre bonne volonté à agir sur notre comportement psychique, nos pensées positives et notre bonne volonté, cela ne marche pas !

Non, ne culpabilisez pas ! Il y a d’autres facteurs qui peuvent expliquer votre mal-être, et ils sont situés dans votre cerveau !  Et ce n’est pas moi qui le dit bien sûr… mais la neuroscience :)

 

Comment j’en suis venue à m’intéresser à ce sujet pour vous en faire un article ?

Une rencontre virtuelle avec David Lefrançois, expert et chercheur en Neurosciences. Je l’ai découvert lors d’une conférence en ligne en suivant le Sommet de la Réussite, organisé par Céline Martinez.

David Lefrançois est conférencier, coach stratégique et formateur, il intervient en tant qu’expert sur plusieurs émissions de TV, notamment sur France 2 avec Sophie Davant dans l’émission « Toute une histoire ». Il est le créateur de l’Intelligence Motivationnelle® mais aussi ceinture noire 4ème dan de Karaté et il coache notamment plusieurs sportifs de haut-niveau (champions du monde et olympique) ou personnalités publiques ou politiques. Il publie également un e-magazine spécialisé sur le développement personnel.

Et quand j’ai écouté cette interview de David Lefrançois, je me suis sentie rassurée… Non le développement personnel ne fait pas tout, nos comportements, nos problèmes émotionnels ou comportementaux ne sont pas tous « psychologiques » ou liés à des évènements extérieurs. Un autre acteur intervient très souvent sur nos émotions négatives : les neurotransmetteurs. Et bonne nouvelle : on peut agir dessus !

Voici donc un petit résumé sur le sujet s’appuyant sur des articles et les conférences en ligne de David Lefrançois sur les neurostransmetteurs .

Vous êtes en manque d’énergie, vous êtes épuisée et vous ne savez pas pourquoi ? Vous êtes stressée ou de mauvaise humeur ? Vous vous sentez déprimée ? Vous dormez beaucoup mais vous n’arrivez pas à récupérer ?
Vous avez peut-être des carences au niveau de vos neurotransmetteurs. 
Le cerveau intervient aussi dans nos émotions, notre bien-être et notre façon d’agir, de penser, de ressentir… Comme le dit David Lefrançois, nous sommes des êtres bio-chimiques avant d’être des êtres psychologiques.

Si l’on prend conscience de sa biochimie, on peut apprendre à ré-équilibrer nos carences et améliorer notre bien-être.

 

Comment fonctionnent les neurotransmetteurs ?

Notre cerveau est composé de milliers de connexions neuronales puissantes qui agissent sur notre façon de fonctionner et de nous comporter. En effet, les neurones transmettent de l’information grâce aux impulsions électriques qui se produisent dans l’espace qui se forme entre eux. Cette libération de substance chimiques est appelée neurotransmetteurs (ou neuro-médiateurs).

Les neurotransmetteurs conditionnent notre vie ! Ils sont indispensables à notre bien-être car ils nous permettent de coordonner notre cerveau avec notre corps. Sans neurotransmetteurs, nous serions incapables d’avoir des émotions, de la mémoire, de penser, d’éprouver des sensations, de la joie, de la peine, de bouger, même de respirer…

Les carences en neurostransmetteurs favorisent l’apparition de troubles du comportement, de l’anxiété, de l’angoisse, voire même de l’agressivité… Ils sont la cause directe de nombreux problèmes de santé et de nombreuses maladies neuro-génétiques.

Il en existe environ 70 dans notre corps, mais il y en a 6 qui sont disponibles en plus grande quantité : les Super Neurotransmetteurs !

 

Les 6 principaux neurotransmetteurs

 

ACÉTYLCHOLINE : LA MÉMOIRE

Il intervient surtout dans la gestion des mouvements et la fonction mémorielle. Il peut générer des troubles de la mémoire s’il ne fonctionne pas bien.

En cas de carences : troubles de l’attention, manque de concentration, problèmes de mémorisation.
Conséquences extrêmes : Alzeihmer

Comment booster son acétylcholine : augmenter ses apports en choline, vitamines B9 et B12. Niveau alimentation, favoriser : le jaune d’oeuf, la viande, le foie, le soja, le germe de blé, les céréales.

 

DOPAMINE : LE MOTEUR 

Il régule le fonctionnement psycho-moteur, le mouvement, l’énergie. Il intervient sur le système immunitaire, le développement tissulaire et la musculature. Il joue un grand rôle également sur la croissance.

Forte influence : sur les mécanismes de motivation et de dépression. Si vous êtes triste, le taux de dopamine baisse.
Symptôme fréquent : les envies de sucre peuvent signaler un manque en dopamine, on manque d’énergie, on compense le manque en mangeant du sucre.

Maladies : Parkinson

Comment booster sa dopamine : les acides aminés (les constituants de base des protéines) comme la phénylalanine et la tyrosinestimulants. En alimentation, privilégier les plats riches en protéines, le canard, la dinde, l’oeuf… Et aussi les stimulants, l’activité sexuelle…

 

SÉROTONINE : LE GRAND INHIBITEUR

La sérotonine ne se fabrique pas dans le cerveau, mais dans l’intestin (ce qui explique pourquoi on l’appelle le 2e cerveau). Elle intervient sur le système nerveux et le comportement : elle réduit le rythme de décharge des neurones en bloquant les actions. Elle est impliquée dans les mécanismes de réflexion avant l’action. C’est aussi un régulateur du sommeil et de l’agressivité.

En cas de déficience :  troubles du sommeil, agressivité peut être élevée, impulsivité qui peut aller jusque dans les cas extrêmes le suicide.

Comment booster sa sérotonine : manger des aliments riches en tryptophane comme l’avocat, le fromage, le poulet, le canard, les flocons d’avoine, la ricotta, le gibier.

 

GABA : LA RELAXATION

Il est l’un des neurotransmetteurs les plus populaires et le plus répandu. Il agit en régulation des différents signaux du système nerveux en apportant le calme et en diminuant l’anxiété.

En cas de déficience : il peut provoquer de nombreux désordres de comportement, signes de fatigue chronique, d’angoisse, d’anxiété, burn out…
Si vous avez ce terrain anxiogène, le développement personnel et la psychologie ne seront pas efficaces ou diminuées !

Comment booster son gaba : une alimentation suffisamment riche en glucides à index glycémique bas ou modéré fournissant de la glutamine. Les aliments à privilégier : les amandes, l’avoine complet, la banane, le blé complet, le brocoli, les noix, les lentilles, le son de riz, le flétan.

 

NORADRÉNALINE : LE SOCIABLE

Elle est liée à nos comportements sociaux et contrôle la libération des hormones, de la libido, la fertilité et le plaisir. Elle intervient sur le développement de l’attention, la sensibilité, et favorise l’apprentissage.

Conséquences en cas de carence : repli sur soi, détachement, démotivation, dépression, baisse de la libido.

Un très faible taux peut mener à des comportements associaux et déviants comme la criminalité (Travaux du Dr David Magnusson de l’Institut Karolinska).
Comment booster sa noradrénaline : la caféine, la tyrosine, la vitamine B6…

 

ADRÉNALINE : LE STRESS

Il est le plus connu ! L’adrénaline lance une réaction dans le corps suite à une action extérieure, comme le stress par exemple. Il répond à un état d’urgence pour s’adapter au stress ou à un environnement changeant.
Il accélère tout  : le rythme cardiaque ainsi que la force musculaire. Les sentiments de peur sont exacerbés. La respiration s’accélère. Il permet de faire face au danger ou de l’éviter.

En cas de sur-fabrication : il impacte les autres neurotransmetteurs (gaba, sérotonine…). Un fort taux peut être synonyme d’épuisement, manque de sommeil…

Comment équilibrer son adrénaline : pensez aux plantes, à des techniques de gestion du stress comme la cohérence cardiaque, la méditation ou l’EFT, les aliments riches en magnésium.

Enfin, de façon générale, une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’activité physique peut réguler le bon fonctionnement de vos neurotransmetteurs ! Pensez-y !
Vous pouvez aussi trouver des compléments alimentaires pour les réguler. Parlez-en à votre nutrithérapeuthe !

 

Faites le test !

Posez-vous la question : « Mon état de mal-être ou mes ennuis de santé ne seraient-ils pas la faute d’une carence en neurotransmetteurs ? »

Pour déterminer si vous avez des carences, vous pouvez faire le test ci-dessous.

 

Voir la vidéo explicative de David Lefrançois

 

 

Pour aller plus loin

Vous trouverez d’autres pépites vidéo sur la motivation, le lâcher prise, la confiance en soi, le bonheur ou les neurosciences sur sa chaîne Youtube !

La chaîne Youtube de David Lefrançois

Et notamment la dernière conférence donnée à l’Académie Zéro Limite avec Martin Latulipe que j’ai adorée car truffée de bon sens, de pertinences et d’humour : Quelques vérités

Recevez les prochains articles de blog dans votre boite mail

Invalid email address
3 Commentaires
  • 28 mai 2018
    reply
    Chantal Martel

    Merci beaucoup !!! J’adore et je partage !! Tellement utile à savoir pour pleins de gens !!

  • 6 septembre 2018
    reply
    Sam

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article,
    Cependant le lien vers le test me renvoie sur cette page.
    Est-il possible d’avoir le lien qui permette de réaliser le test svp?
    D’avance merci 🙂

Publier un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.